-->
232/381 232/381
Je chausse des chaussures éthiques
En quelques mots !

L’industrie textile est l’une des plus polluantes au monde

Nous consommons de plus en plus de vêtements qui durent de moins en moins longtemps

Les marques durables et éthiques sont en plein boom

La folie de la godasse

Les chaussures, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles déchainent les passions. C’est quand même l’une des choses pour laquelle on est capable de dépenser plus de cents euros sans broncher. Et puis il y a des gens qui sont des collectionneurs fous de chaussures avec plusieurs dizaines (voir plusieurs centaines dans les cas les plus extrêmes) de modèles dans les placards. Moi qui ai fait pas mal de sport dans ma jeunesse, j’attendais toujours avec la même excitation la rentrée pour pouvoir m’acheter le nouveau modèle à la mode. Les Jordan 3000, les Nike Super Air Force Combo, les Reebok Pump Hexalight en carbone d’Apollo 13. Cette surenchère était toujours une excellente raison de dépenser plus de cents euros pour des chaussures que je ne porterais pas plus d’un an.

Aujourd’hui, avec mes yeux de d’éco-citoyen engagé, je me rends compte à quel point j’étais futile et naïf. Des chaussures qui valent plus de cents euros et qui dure pas plus d’une année ? Oui, oui c’est tout à fait normal ! Des conditions déplorables pour ceux qui les fabriquent ? Pourquoi ça me dérangerai ! Et si ce sont des enfants derrière la machine à coudre ? Ça leur fait un revenu, c’est bien non ?

Être cohérent jusqu’au bout des doigts de pieds

Autant de questions que je ne voulais pas me poser et qui reflètent malheureusement assez bien le modèle vicié d’hyper-consommation de nos sociétés. Ces dernières années, j’ai fait pas mal d’efforts en achetant des chaussures plus solides et en n’hésitant pas à les réparer. Aujourd’hui, j’arrive à garder des chaussures plusieurs années (il y en a même que je porte encore et qui ont plus de 6 ans). Mais niveau empreinte écologique et conditions de travail, c’est pas encore ça.

Et puis ces derniers mois, je suis tombé sur deux initiatives qui me plaisent beaucoup. 1083 est une marque qui joue à fond la carte du Made in France et des savoir-faire locaux. Alors que Panafrica travaille à l’amélioration de la qualité de vie des travailleurs. Deux belles opportunités pour mettre de l’argent dans des chaussures qui ont bien plus de sens que les célèbres chaussures aux 3 bandes ou à la virgule.

Je me suis finalement acheté des Panafrica 100% vegan et je suis très content. Elles sont solides, colorés et la marque continue à progresser dans sa démarche pour réduire son empreinte écologique. Ils viennent notamment d’ouvrir un service pour remettre en état les chaussures déjà utilisés et les revendre à moindre coût. Finalement, il n’y a pas que le high-tech qui peut être reconditionné…

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je fais le tri dans mes chaussures et je donne celles que je ne porte plus

› Si besoin, j’achète des chaussures éthiques et durables


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.



Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.