-->
250/390 250/390
Je trouve une alternative aux cotons-tiges jetables
En quelques mots !

La pollution plastique est un fléau pour la planète

Les cotons tiges vont bientôt être retirés de la vente en France

Il existe des alternatives zéro déchet pour se nettoyer les oreilles

Dans le top 10 des déchets sur les plages

Dans la série “objets en plastique jetables dont on se sert moins d’une minute”, je voudrais le coton-tige ! Objet jetable par excellence, le coton-tige est un des déchets qu’on retrouve le plus sur nos plages. Et en plus il est dangereux pour la santé. Bref, il est temps de lui trouver un remplaçant.Et ça tombe bien car la loi va dans ce sens. En effet, dans le cadre de la loi “biodiversité, la vente de cotons-tiges en plastique sera interdite à partir de 2020. Une excellente nouvelle pour la planète, mais une très mauvaise nouvelle pour des géants industriels comme Unilever qui est l’un des leader dans le domaine.

Si c’est une bonne nouvelle, c’est premièrement parce que ce petit morceau de plastique est un véritable désastre écologique. Imaginez un peu, en 2015, sur 5 plages françaises et espagnoles, plus de 15.000 cotons-tiges ont été ramassés par l’ONG Surfrider. C’est énorme hein ? Et puis, on le sait moins mais les cotons-tiges sont également dangereux pour l’être humain puisque leur utilisation peut provoquer des perforations du tympan mais aussi en poussant le cérumen au fond du conduit, vers le tympan, au lieu de respecter son chemin vers le pavillon, ils viennent perturber le fonctionnement naturelle des oreilles qui se nettoient toutes seules.

Merci à nos amis les Japonais

D’autant qu’il existe d’autres solutions zero waste et plus respectueuses de notre corps. L’oriculi en est le parfait exemple. Fabriqué en bambou, ce petit objet est utilisé traditionnellement au Japon et en Chine par toute la population et permet de retirer le cérumen visible à l’entrée de l’oreille.

Pour moi, acheter l’oriculi, c’est l’adopter ! Et en plus on peut le garder à vie, ce qui nous permet, sur le très long terme, d’économiser quelques précieux euros. Bref, encore un excellent moyen d’aller encore plus loin dans la démarche zéro déchet depuis sa salle de bain.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je dis stop aux cotons-tiges en plastique

› Je découvre les alternatives réutilisables pour se nettoyer les oreilles


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Diffuser le changement

Une affiche pour faire connaitre le mouvement Ça commence par moi dans son entreprise.



Diffuser le changement

Une affiche pour faire connaitre le mouvement Ça commence par moi dans son entreprise.