-->
293/346 293/346
Je dynamise ma période de chômage
En quelques mots !

Le chômage peut être une période de formation et d’inspiration

Des associations proposent des temps de rencontres et d’échanges pour les chômeurs

Arrêter de subir son chômage

Depuis que je suis rentré, j’ai un peu l’impression que le mot “chômage” est un gros mot et que dès qu’on dit qu’on est en train de chercher un boulot, pas mal de personnes ont une réaction un peu gênée qui veut dire: “bon courage mon pote”. Pourtant, ce n’est pas comme si le marché de l’emploi était au top de sa forme et que personne n’était dans ce cas de figure ! Plutôt le contraire même puisqu’au quatrième trimestre 2019, l’Insee comptabilisait 2,42 millions de chômeurs en France, alors que Pôle emploi en dénombrait 3,55 millions (pour la catégorie A).

Et quand on sait que la période de chômage est souvent vécue comme une épreuve, on se dit qu’il y a quelque chose à faire. Pas évident de ne pas céder face à l’isolement, le sentiment d’inutilité et une perte de confiance en ses capacités qui vont souvent de pair avec la perte d’un travail.

De mon côté, j’ai arrêté de travailler pour Unis-Cité il y a un petit mois maintenant (on était fin juillet 2017) et même si je suis à fond sur Ça Commence Par Moi maintenant, il faut que j’arrive à trouver un bon équilibre avec ce projet qui peut littéralement me prendre tout mon temps. D’autant que la plupart du travail est derrière un ordinateur…

Rencontrer, partager, apprendre

Du coup, j’étais très content quand j’ai entendu parler des ateliers Activ’Action et j’ai décidé de participer à un des événements. Pendant 3 heures, l’idée est de travailler, entre chômeurs, à partager nos expériences et s’échanger nos bons plans pour retrouver énergie et estime de soi. Et personnellement, je n’ai pas vu le temps passer. J’ai apprécié le fait de découvrir de nouvelles personnes et j’ai appris plein de petites astuces qui vont me permettre de profiter encore plus à fonds de cette période qui m’attend de manière à m’organiser au mieux pour que le développement du projet Ça Commence Par Moi soit une expérience positive et enrichissante, tant au niveau personnel, que professionnel.

Cerise, sur le gâteau, tout est gratuit puisque l’atelier était organisé par une bénévole également en recherche d’emploi qui a été préalablement formée pour mener ce temps d’échange. D’ailleurs, tout le monde peut se rendre disponible pour organiser à son tour un atelier après avoir été coaché par des membres d’Activ’Action. Une belle manière de gagner de nouvelles compétences pour tirer profit au maximum de sa période de chômage…

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je fais de ma période de chômage une période dynamique et inspirante

› Je rejoins les ateliers et conférences organisés par des associations comme Activ’Action


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Organiser un atelier du changement

Un atelier ludique afin de devenir des citoyens et des collaborateurs plus éco-responsables.



Organiser un atelier du changement

Un atelier ludique afin de devenir des citoyens et des collaborateurs plus éco-responsables.