-->
57/381 57/381
Je lutte contre la disparition des abeilles
En quelques mots !

La 6ème extinction des espèces est en marche et les abeilles sont menacées

Une grande partie de notre alimentation dépend des insectes pollinisateurs

Les consommateurs se doivent de défendre une agriculture engagée et durable

La 6ème extinction des espèces

Difficile de réfuter que le monde est en train de sacrément dégénérer et pourtant beaucoup ne se rendent pas compte de l’impact de l’être humain sur la planète. Cependant, parfois, il suffit d’un signal simple à comprendre pour réaliser l’ampleur des dégâts et j’ai l’impression que c’est un peu le cas en ce moment avec nos amies les abeilles.

Récemment, j’ai vu passer pas mal d’articles qui disaient que les abeilles sont officiellement en voie de disparition et si je vous éviterais de mauvais jeux de mot avec le “buzz” engendré par ce sujet, j’ai quand même l’impression que c’est typiquement le genre de situation dramatique dont les gens ont besoin pour se réveiller.

75% de la production mondiale de nourriture dépend des insectes pollinisateurs

Imaginez un peu, les abeilles participent au cycle de reproduction de pas loin de 80% d’espèces végétales et ces dernières années, en France, on constate une réduction drastique de leur nombre (moins 30% par an environ). Le lien est simple: sans abeilles c’est la cata car on se retrouvera à polliniser nous-mêmes la flore à la main 🙁​ Au niveau économique, on parle d’une perte de 265 milliards de dollars, soit la valeur estimée du service rendu par la pollinisation dans le monde.

Les causes de ce fléau sont nombreuses et connue : les produits chimiques dans l’agriculture, toujours plus de béton de partout, la pollution de l’air, la déforestation ou même le développement des réseaux 4G sont autant d’ennemis pour la survie de cet insecte. Bref, il est temps d’agir et de le faire vite et bien. Plusieurs solutions sont à notre portée quels que soient nos moyens, notre travail, notre temps ou notre lieu de vie. Du coup c’est bien car tout le monde peut s’y retrouver.

La production de miel : bonne pour la santé et la biodiversité

On reparlera des plantes mellifères mais moi, j’ai commencé par augmenter ma consommation issu de l’apiculture bio et locale (plus respectueuse des abeilles) de miel qui viendra remplacer la traditionnelle confiture et je vais dorénavant offrir comme cadeau à mes amis un parrainage d’une ruche pour recevoir du miel. C’est original et ça favorise la stabilisation de la population d’abeilles donc pourquoi se priver.​ En mangeant régulièrement du miel, vous financez en effet les apiculteurs et leur permettez de revigorer la biodiversité des campagnes. Indirectement, c’est aussi favoriser le butinage des abeilles qui, pour un   kilo de miel fabriqué, vont butiner environ un million de fleurs.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je me rends compte du danger qui menace les abeilles

› J’adapte mon alimentation pour soutenir la protection des abeilles

› Je soutiens les initiatives qui oeuvre à endiguer la disparition des abeilles


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Fabriquer un hôtel à insectes

Un mode d’emploi pour créer un lieu d’accueil pour les insectes dans votre jardin



Fabriquer un hôtel à insectes

Un mode d’emploi pour créer un lieu d’accueil pour les insectes dans votre jardin