-->
138/384 138/384
Je prends les escaliers autant que possible
En quelques mots !

Il n’y a pas de petits gestes pour réduire son empreinte écologique

Marcher davantage permet de moins émettre de CO2

Plus de mobilité douce, c’est aussi bon pour la santé

Changer les choses, marche après marche

Si je vous disais qu’il faudrait que vous preniez les escaliers plutôt que l’ascenseur peut réduire votre empreinte écologique, le feriez-vous ? Vous rigolez sans doute en lisant cette question et pourtant je c’est petits changements peuvent avoir un impact plus profond que ce que l’on imagine ! Je m’explique. Quand on prend juste les chiffres, prendre l’ascenseur représente, en moyenne, autour de 1% de notre consommation d’électricité quotidienne (oui, oui, il y a des gens qui ont fait le calcul).

Du coup, c’est sûr que c’est pas forcément ce qui va faire la différence tout de suite maintenant et on pourrait arrêter là le débat. Pourtant, ce n’est pas aussi simple. Très concrètement toujours, si on parle des ascenseurs, pourquoi ne pas y ajouter les escalators et les tapis roulants ? Ça fait une économie en plus d’autant que ces engins tournent toute la journée dont la majorité du temps à vide !

Vivre dans notre corps le changement de mentalité

Ensuite, j’y vois vraiment une question de volonté. Car finalement changer le monde c’est une question de volonté. Il en faut des camions entiers pour décider de questionner ses habitudes et au moins tout autant pour changer sa manière de consommer, de se divertir, de se déplacer et j’en passe. Un vrai saumon qui remonte les rivières norvégiennes ! Et puis cette pression sociale que l’on subit au quotidien, les centaines de publicités que l’on voit tous le jours…tout nous porte à faire exactement l’inverse de ce qui nous permettra d’aller vers un monde meilleur. Alors du coup, moi prendre les escaliers c’est un peu comme mon mantra. Prendre l’ascenseur pourrait être une petite concession sans conséquences avec mes convictions mais à la place j’y vois une excellente manière de réaffirmer mon engagement.

Et puis, c’est aussi une formidable manière de sensibiliser les gens autour de vous. Les passants vous regardent bizarrement et c’est normal. Et puis ceux qui marchent avec vous vont forcément vous poser la question et du coup c’est l’occasion rêvée pour dire que chaque geste compte. Ou comment devenir un exemple vivant de la cause que l’on défend simplement et sans jugement ! Enfin, c’est surtout une excellente manière de faire un peu de sport et donc d’être en meilleure santé (puis de vivre plus longtemps et de faire des économies en dépenses de santé mais là vous allez dire que j’en fais un peu trop).

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› J’arrête de me déplacer de manière automatique

› Je prends les escaliers plutôt que l’ascenceur


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.



Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.