-->
204/384 204/384
Je fabrique mon anti-moustique naturel
En quelques mots !

Les produits anti-moustiques peuvent être dangereux pour la santé et l’environnement

Il existe des solutions plus naturelles pour se protéger des moustiques

Petit insecte, gros désagréments

Pour avoir longtemps vécu dans les pays tropicaux, il y a quelque chose que j’ai particulièrement en horreur et à laquelle je ne m’habituerais jamais : les moustiques. C’est dingue comme un si petit animal peut nous rendre aussi fou. Le bruit du moustique qui nous frôle l’oreille, le fait de ne jamais savoir où il est, la piqûre qu’on se gratte jusqu’au sang… Et puis, ce n’est pas qu’une question de confort, c’est aussi un enjeu sanitaire majeur de se protéger des moustiques. Car contrairement à ce qu’on pourrait penser, le moustique est tout simplement l’animal le plus meurtrier au monde à cause de toutes les maladies que ses piqûres peuvent véhiculer. 800.000 personnes par an mourraient à cause des moustiques alors que, par exemple, 10 personnes sont tuées par des requins chaque année !​

Donc, il n’y a pas d’autres choix que de se protéger. Le hic, c’est que la plupart des produits anti-moustiques qu’on trouve dans le commerce contiennent un dangereux cocktail de produits chimiques qui sont aussi toxiques pour les moustiques que pour les gens qui les utilisent. Citridiol, DEET, icaridine ou encore IR3535, autant de composants chimiques qui sont à éviter et qui se retrouvent trop souvent dans la composition des anti-moustiques classiques.

Opter pour des solutions naturelles

Quand je pense à toutes ces crèmes et ces sprays que j’ai utilisé pendant des années en Colombie et aux Philippines… Bref, il n’est jamais trop tard pour changer ses mauvaises habitudes et du coup je suis allé creuser du côté des solutions bio. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y en a plein. Faire bouillir des herbes, construire des pièges à moustique ou utiliser des huiles essentielles (comme l’huile essentielle d’eucalypsus citronné par exemple), le choix est large et je vous renvoie vers un article qui vous donne des recettes en bas de page.

Un endroit sans moustique est un endroit sec et propre qu’il faut nettoyer fréquemment. Et puis dans la journée, l’idéal pour se protéger est en réalité de se couvrir avec des vêtements longs ​pendant les heures les plus intenses pour les moustiques (soit à la tombée de la nuit). Un pantalon léger et un t-shirt avec des manches longues sont en réalité vos meilleurs alliés pour vous protéger des moustiques. Enfin, rien de tel qu’une bonne moustiquaire au-dessus de votre lit pour être définitivement tranquille dans la nuit.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je réalise à quel point les anti-moustiques classiques sont dangereux

› J’opte pour des solutions naturelles pour me protéger des moustiques


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Progresser avec les fiches actions

Des fiches actions pour proposer des pistes concrètes afin d’accélérer dans son parcours éco-citoyen.



Progresser avec les fiches actions

Des fiches actions pour proposer des pistes concrètes afin d’accélérer dans son parcours éco-citoyen.