-->
6/170 6/170
Je fais mon désodorisant pour chaussures
En quelques mots !

Les produits d’entretien classiques sont polluants et mauvais pour la santé

On peut fabriquer facilement ses propres produits d’hygiène

Le zéro déchet permet de se ressaisir de son pouvoir de faire soi-même 

Reprendre son pouvoir de fabriquer ses produits d’hygiène

Après le produit vaisselle ou le dentifrice, aujourd’hui je me lance dans la “fabrication” du désodorisant pour les chaussures. Et pour bien situer les choses je commence par ce constat: “c’est dingue comme c’est facile de faire ses propres produits d’hygiène”.

En fait, il suffit juste de se lancer. Une fois qu’on a acheté les quelques ingrédients de base (vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon de Marseille, quelques huiles essentielles) on se rend compte qu’en fait, tout se fait en quelques minutes.

Le bicarbonate de soude et ses milles vertus

Pas besoin d’être un chimiste en herbe, il suffit juste de se lancer. Et là pour le désodorisant pour les chaussures, je dois avouer qu’on est pas loin de la recette la plus simple du monde. On mélange quelques cuillères à soupe de bicarbonate et de fécule de maïs (aussi connue sous le nom de Maizena) et on ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles (moi je n’avais que menthe poivrée et citron). Il n’y a plus qu’à mettre sa mixture dans un petit pochon en tissu fin qu’on glisse à l’intérieur de ses chaussures quand on ne les porte pas et voilà, le tour est joué.

Incroyable mais vrai, ça m’a pris moins d’une minute. Et vu que j’ai déjà acheté ces produits pour d’autres préparations, le coût de production est quasi-nul et en tout cas bien loin des 5 ou 6 euros que j’aurais dû débourser en allant au supermarché.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seul, on dit au revoir aux emballages inutiles et aux produits chimiques qui n’ont rien à faire dans nos vies. Et c’est quand même un petit plaisir de se servir de sa potion magique perso quand on a les chaussures qui résistent mal au combo humidité-grosses chaussettes. 

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je n’achète plus de désodorisant classique pour les chaussures

› Je fabrique moi-même mon désodorisant zéro déchet


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Créer un nichoir à abeilles

Un mode d’emploi pour fabriquer un nichoir à abeilles et préserver la biodiversité



Créer un nichoir à abeilles

Un mode d’emploi pour fabriquer un nichoir à abeilles et préserver la biodiversité