-->
374/398 374/398
Je produis ma propre électricité
En quelques mots !

La rénovation de son logement peut avoir un impact écologique considérable

L’auto-production d’énergie est un sujet complexe à la portée de tous à condition de prendre son temps

Produire son électricité est un investissement sur le long terme

Regagner en autonomie

Aujourd’hui, environ un tiers de mon électricité est directement produit sur mon toit par les 10 panneaux qui y sont installés. Vous avez certainement remarqué que le prix de l’électricité a explosé depuis plusieurs années. Chez nous, on recevait tous les ans une facture de plus en plus élevée et ça nous faisait mal de nous dire qu’une bonne partie de cette augmentation irait dans le prolongement de la durée de vie des centrales nucléaires et dans l’ouverture de nouveaux EPR. Dans la logique de réduire ma facture mais aussi de dépendre moins du nucléaire, je me suis penché sur la question. Mon toit était bien orienté et sans ombres. J’ai demandé quelques devis à des artisans locaux via une société qui référence ceux qui ont les qualifications. J’ai comparé et j’ai sauté le pas avec Hello Watt.

Quand il fait beau, je consomme en priorité l’énergie que je produis et je dépends un peu moins du réseau. Un système de pilotage me permet de voir sur mon téléphone combien je consomme et combien je produis à chaque moment de la journée. Si la production est plus élevée que la consommation, des appareils sont automatiquement déclenchés pour profiter de l’énergie produite. De cette manière, je n’ai même pas besoin de batterie de stockage.

Se responsabiliser pour réduire sa consommation

Quand on a des panneaux solaires, il faut adapter ses habitudes et faire quelques ajustements dans son mode de vie. On devient “consommacteur”. Quand on se rend compte à quel point on peut consommer d’électricité quelquefois, ça nous ouvre les yeux et ça nous permet de réduire plus facilement notre consommation. Grâce à la pose de panneaux solaires, on est plus sensibilisé à notre consommation et le “but du jeu” va être d’essayer de déplacer au maximum les consommations qu’on pouvait avoir en heures creuses par exemple, dans les heures de production de l’électricité.

Le coût d’investissement peut être assez conséquent (9 000 € dans mon cas) mais il y a quelques aides du gouvernement et la réduction de facture est immédiate. Mon installation par exemple ne devrait se rentabiliser que dans une dizaine d’années. Mais les panneaux sont durables (les miens sont garantis 25 ans) et ils sont facilement recyclables (jusqu’à 90%). Pour toute l’électricité que je produis avec mes panneaux, c’est autant de gaz à effet de serre rejeté dans l’atmosphère et de déchets radioactifs enfouis dans notre sol en moins.

Laurent Levrey
L'auteur :  Laurent Levrey

Laurent a 26 ans et travaille chez Hello Watt.

Laurent a 26 ans et travaille chez Hello Watt.

J’agis aujourd’hui

› Je prends conscience de l’impact du BTP sur l’environnement

› Je me renseigne sur les aides à l’installation de panneaux solaires et aux solutions les plus pertinentes

› Je fais installer des panneaux solaires sur mon toit si possible


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Sensibiliser les commerçants à la pollution lumineuse

Un flyer pour expliquer aux commerçants l’importance d’éteindre son enseigne lumineuse la nuit.



Sensibiliser les commerçants à la pollution lumineuse

Un flyer pour expliquer aux commerçants l’importance d’éteindre son enseigne lumineuse la nuit.