-->
255/407 255/407
Je combats les idées-reçues liées à l’environnement
En quelques mots !

Il est important de dépasser les clichés sur l’écologie

Pour avancer, il faut réussir à discuter de ces sujets de manière apaisée

Les idées reçues ont la vie dure, mais seront mis à mal par des données vérifiées

Difficile d’y voir clair

Depuis bientôt 11 mois que le projet “Ça Commence Par Moi” existe, je constate que les gens avec lesquels je parle me prennent souvent comme une référence dans le domaine de l’environnement ou encore de la citoyenneté et me demandent de leur sortir tel chiffre sur le climat ou telle démarche citoyenne en étant sûr que je sais absolument tout sur tout. Et s’il est vrai que j’ai forcément pas mal progressé dans ma compréhension des sujets écologiques, la route est longue pour que je puisse prétendre être un expert de ces sujets complexes. D’autant plus qu’il n’est pas rare d’entendre des journalistes ou des scientifiques dire tout et son contraire sur ces sujets et qu’il devient très difficile de savoir à quel saint se vouer !

Combien de fois j’ai entendu des choses complètement abracadabrantesques quand on en vient à parler d’environnement. Et le pire, c’est que les gens sont sûrs que ce qu’ils disent est vrai puisqu’ils l’ont entendu à la télé. Du coup, il devient impossible de s’y retrouver sur quelle pratique à quel impact et quelle action mettre en place pour préserver la planète. Perdus au milieu de se cafouillage, on arrête d’essayer et on se détourne de ces sujets pourtant primordiaux.

Pour vous donner quelques exemples, voici quelques unes des “vérités” les plus grotesques que j’ai eu la chance d’entendre :

  • Les éoliennes, ça tue les oiseaux

  • Il ne faut pas mettre de plante dans sa chambre

  • Les produits écologiques sont plus chers

  • Les cyclistes sont plus exposés à la pollution que les automobilistes

  • Il faut rincer les emballages avant de les mettre dans la poubelle

  • L’eau en bouteille est meilleure pour la santé que l’eau du robinet

  • Il vaut mieux laver sa vaisselle à la main

Garder son esprit critique en état d’alerte

Et comment on fait pour mettre un terme à ces idées reçues ? C’est simple, il faut d’abord beaucoup lire, avoir plusieurs sources et surtout remettre en question tout ce qu’on nous dit pour vraiment s’approprier ces sujets. Et puis, quand on a une personne en face de nous qui commence à entrer dans ce jeu des “vérités de la télévision”, ce n’est pas la peine de la prendre de haut. Au contraire, le mieux est de poser des questions pour faire ressortir les limites d’un tel raisonnement, puis ensuite de dire qu’on a lu l’inverse dans tel magazine et qu’on a vu des choses différentes dans tel documentaire, en invitant la personne à se renseigner par elle-même.

Car, l’une des choses essentielles que j’ai découverte quand on veut être acteur à son niveau du changement, c’est qu’il faut d’abord comprendre les grands enjeux environnementaux de notre époque et que ça demande pas mal de temps. Il faut lire, il faut écouter, il faut regarder et surtout poser beaucoup de questions pour lutter contre la désinformation qui est très présente dans ce domaine, surtout quand on prend en compte toutes les répercussions économiques qui seront engendrées par la transformation de notre société.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je dépasse les idées reçues sur l’environnement

› Je discute avec mon entourage pour faire évoluer les points de vue


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Jouer avec les cartes quiz

Un jeu quiz pour affiner sa compréhension des sujets écologiques en s’amusant.



Jouer avec les cartes quiz

Un jeu quiz pour affiner sa compréhension des sujets écologiques en s’amusant.