-->
11/200 11/200
Je composte mes déchets organiques
En quelques mots !

Je réduis d’un tiers la taille de ma poubelle

Je favorise le cycle du Vivant en rendant les déchets à la terre

Le meilleur déchet…

Avez-vous déjà entendu cette maxime : « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas » ? Et moi je me disais, et si le 2ème meilleur déchet était celui qu’on composte ?

Le compost, vous en avez déjà entendu parler j’en suis sûr, même les citadins : c’est le principe de laisser la nature faire son travail pour transformer les déchets organiques en humus (le produit dopant naturel pour les plantes) plutôt que de tout jeter dans nos poubelles.

Le problème, c’est que face à ce sujet, nous sommes loin d’être égaux. Une maison avec un jardin ou un appartement. Une poubelle marron ou pas de tri du tout. Difficile de faire des généralités mais ce qui est certain, c’est que parmi les 568kg de déchets que l’on produit par an et par habitant, environ 30% sont des déchets organiques ! Ça fait en fait des kilos d’épluchures et de restes…

Rendre à la terre ce qui lui appartient

Moi qui suis citadin, sans plante en pot ni jardin, je me voyais mal acheter un lombricomposteur pour l’installer dans mon appartement de 30m2. Par contre, j’ai la chance d’avoir un composteur partagé à 5min de chez moi. Du coup, ni une ni deux, j’ai une petite poubelle bien fermée (on appelle ça un seau à compost) sous mon évier pour mettre de côté les épluchures (le moins possible de restes ni de légumes abîmés parce que j’évite de gâcher au maximum) et je le vide de temps en temps dans les bacs mis à disposition.

Quand on se dit que dans notre système actuel, on en vient à jeter dans les ordures ménagères des déchets organiques, c’est quand même un beau gâchis. On peut même dire que c’est complètement absurde quand on réalise qu’on brûle une bonne partie de ces déchets…et donc des épluchures et des restes composés majoritairement d’eau…vous voyez où je veux en venir ?

Et voilà, moins de poids dans ma poubelle et surtout des déchets valorisés pour aider à cultiver de nouveaux aliments. C’est ce qui s’appelle recréer une boucle vertueuse en s’inspirant de la nature qui elle, ne connait par le principe de “déchets”.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je composte mes déchets organiques

› Je lance la dynamique dans mon quartier en créant un composteur partagé


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Installer un composteur partagé

Une affiche pour mettre en place un composteur partagé dans votre quartier.



Installer un composteur partagé

Une affiche pour mettre en place un composteur partagé dans votre quartier.