-->
44/140 44/140
Je fabrique mes jeux en bois
En quelques mots !

On peut reprendre son pouvoir de fabriquer ses propres objets

Retrouver le plaisir de faire des jeux à l’extérieur

Fabriquer ses jeux permet de faire des économies d’argent et de limiter leur empreinte carbone

C’est pas parce qu’on veut changer le monde qu’il faut passer son temps à limiter ses envies et réduire sa consommation. Au contraire, ici, l’idée c’est avoir moins de choses et vivre mieux. Avoir plus de temps pour les choses importantes de la vie. Et jouer me semble particulièrement nécessaire!

A la fois pour passer du bon temps avec ses amis, mais également pour sortir se changer les idées. Bref, le jeu comme super occasion pour bien rigoler mais aussi pour développer d’autres aptitudes (idéalement en plein air).

Et ça tombe bien car il y a un jeu parfait pour ça: le Mölkky. Vous avez sans doute vu des gens jouer à ça dans les parcs (oui vous savez le jeu avec les bouts de bois et les chiffres)! Moi je trouve ça vraiment sympa puisque ça permet de jouer en équipe et de mélanger dextérité et stratégie.

Le bonus, c’est qu’en plus c’est un jeu en bois assez basique et du coup je me suis dit que ça serait encore plus sympa si je le faisais moi-même. Il suffit d’une scie à bois et d’un piquet cylindrique et le tour est joué. Un coup de peinture (ou de marqueur dans mon cas) pour les chiffres et vous êtes prêts. Et c’est quand même vachement plus sympa quand c’est du fait maison.

Voilà! Changer le monde oui, mais s’amuser aussi. Et sans vous en rendre compte vous laissez le plastique et les produits chimiques ou électroniques de côté, tout en faisant de belles économies. En fait, pour moi c’est surtout ça qui est important: on peut “court-circuiter” l’économie quelque soit le sujet et pas besoin de procédés high-tech pour vraiment se divertir.

Les enfants n’ont pas besoin de grand chose pour s’amuser, mais les adultes non plus parce que je me marre vraiment autant à chaque fois que je joue au Mölkky. Et en plus je sais que mon jeu est unique 🙂

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je fabrique mes jeux en bois

› Je profite des beaux jours pour jouer dehors


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Construire une table de chevet en carton

Un mode d’emploi pour fabriquer son propre meuble grâce à des matériaux recyclés.



Construire une table de chevet en carton

Un mode d’emploi pour fabriquer son propre meuble grâce à des matériaux recyclés.