-->
21/381 21/381
Je fais du bénévolat
En quelques mots !

Je sors de ma zone de confort et je rencontre de nouvelles personnes

Je me mets au service d’une cause qui me dépasse

Je découvre les inégalités de mon pays et je dépasse les clichés

Moins de biens, plus de liens

Pas évident, dans nos vies à 100 à l’heure, de faire quelque chose pour l’autre. Donner de l’argent ? Les râleurs diront qu’on sait jamais vraiment comment il va être utiliser…Donner des objets ? Les pessimistes répondront qu’on sait jamais vraiment qui va s’en servir…Donner de son temps ?

C’est peut-être ça la bonne idée ! Pour moi, faire du bénévolat avait plusieurs intérêts. Ça fait longtemps que je voulais découvrir vraiment d’autres associations qui travaillent aussi sur le site des Grands Voisins. Et puis je voulais également casser le rythme routinier du boulot. Enfin, je voulais questionner l’utilisation que je fais de mon temps dans la semaine.​

En effet, à part le boulot, les copains et “Ca Commence Par Moi”, j’avoue que pour l’instant je n’ai pas énormément d’activités qui me permettent d’avoir des expériences originales tout en rencontrant de nouvelles personnes. De plus, je l’ai déjà dit dans un autre article, mais je suis persuadé que sortir de sa zone de confort est ce qui peut nous arriver de mieux.

Se sentir utile et participer à quelque chose qui nous dépasse

C’est vrai que se sentir utile, ça fait du bien. Aider l’autre, laisser le champ libre à son altruisme et à sa générosité est une excellente manière de se ressourcer et de voir la vie du bon côté. Du coup, il fallait absolument que je passe à l’action pour mettre en adéquation mes idées et mes actes.

C’est ce que font chaque année les 13 millions de Français qui sont bénévoles dans une des 1,3 million dʼassociations actives. Un engagement solidaire, citoyen et pourquoi pas écologique qui participe tous les jours à lʼaccélération de la transition dans notre pays. Alors pourquoi pas moi ?

Ni une, ni deux et me voici, en quelques clics inscrit grâce à Benenova pour une 1/2 journée de bénévolat avec “L’un est l’autre” qui sert plus de 1200 repas par semaine aux plus vulnérables. Et c’est un succès total puisque ces 4 heures m’auront permis de rencontrer des gens géniaux et différents, de faire quelque chose de nouveau pour moi (cuire 1200 oeufs) et de connaitre plus en détails une autre association qui fait partie des Grands Voisins.

Dorénavant, je vais essayer de faire une mission par mois pour continuer sur cette bonne lancée. D’autant que de plus en plus d’entreprises en reconnaissent les bienfaits et invitent leurs employés à réaliser des missions dans des associations sur leur temps de travail. Un bel exemple qui prouve qu’être utile nous rend non seulement plus heureux mais également plus productifs dans nos boulots et dans nos vies.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je découvre les associations à côté de chez moi

› Je m’engage régulièrement pour une cause qui me tient à coeur


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Installer une boite à lire

Une affiche pour lancer la dynamique du partage de livres dans votre entreprise.



Installer une boite à lire

Une affiche pour lancer la dynamique du partage de livres dans votre entreprise.