-->
58/140 58/140
Je remets la gentillesse au centre de ma vie
En quelques mots !

Se rendre compte de son pouvoir d’influence sur notre entourage

Réaliser que le bonheur se multiplie quand il se partage

Avoir une quête proactive du bonheur dans sa vie

Il y a quelques jours avait lieu la journée mondiale de la gentillesse et ça m’a fait pas mal réfléchir sur le sujet. Ma première question était: “c’est quoi d’être gentil?” Du coup, je suis allé voir sur le dictionnaire et j’ai trouvé cette définition: “Aimable, complaisant, plein de bons sentiments à l’égard d’autrui ; qui manifeste ce caractère”.

Ok, mais pourquoi ça participe à changer le monde? C’est vrai ça, on nous parle souvent de la planète, d’écologie, mais moins du bonheur des gens autour de nous comme une obligation de réussite pour un monde meilleur.

Et pourtant, je trouve que c’est une priorité si on veut faire bouger les choses. Le changement a besoin de gens heureux, de gens biens dans leurs baskets et qui se sentent suffisamment pleins d’espoir pour être acteurs d’une société plus juste, plus humaine et bien entendu plus respectueuse de la planète.

Et sur ce sujet, il faut quand même se dire qu’on a de la chance car la gentillesse est une arme de bonheur massive. Vous n’avez jamais remarqué à quel point un sourire peut ouvrir bien des portes et apaiser bien des tensions? Et puis, la gentillesse c’est aussi se décentrer pour donner toute la place que l’autre mérite et se rendre compte qu’une des plus grande joie et de rendre les autres heureux.

De mon côté, je m’en rends vraiment compte depuis que je suis rentré des Philippines. Là-bas, il n’est pas rare qu’on vous demande comment ça va ou qu’on tape la causette à un parfait inconnu. Alors du coup, j’ai gardé cette habitude au début par réflexe et puis je me suis petit à petit rendu compte du pouvoir extraordinaire du “Bonjour, comment allez-vous?” J’ai eu tellement de fois des regards surpris après avoir posé cette question? Les gens n’ont plus l’habitude qu’on face attention à eux et qu’on s’intéresse à comment ils vont.

Essayez quand vous irez faire des courses et vous verrez comme votre journée va radicalement changer. Les gens vous sourient, vous parlerez de tout et de rien et c’est un véritable cercle vertueux qui moi me fait me sentir plus heureux, tous les jours au quotidien.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je me pose la question de mon bonheur et de ce qui me rends heureux

› J’apprends à faire la différence entre plaisir et bonheur

› Je décide de remettre proactivement de l’empathie au coeur de ma vie


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.



Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.