-->
147/346 147/346
Je loue mes objets électroniques
En quelques mots !

L’impact du digital est en augmentation constante

Les logiciels libres oeuvrent à une utilisation durable des ressources

Je réduis mon empreinte écologique en préférant l’usage à la propriété

Le divorce électronique en augmentation

Dans un société de consommation excessive et globalisée ou l’obsolescence programmée est un fléau, il devient essentiel de reprendre le contrôle collectivement sur nos équipements électroniques du quotidien et principalement sur ceux qui nous suivent partout, en tous temps et tous lieux, le téléphone et l’ordinateur !

Fatigué d’être toujours tiraillé entre l’envie d’investir dans du matériel de qualité et en même temps d’avoir cette arrière pensée du risque… c’est vrai, si au bout de 3 ou 4 ans on en vient au divorce électronique précoce et qu’il faut ensuite réinvestir dans un autre téléphone ou ordinateur (ou les 2 :o), c’est un frein. De ce fait, devant le peu de solutions proposées par les chaînes classiques de distribution qui s’acquittent seulement en moyenne de 2 ans de garantie fabricant (selon des conditions et ne parlons pas des extensions de garanties qui sont trop trop trop une bonne affaire) pour tous leurs produits , il y a de quoi se sentir lésé.

Préférer l’usage à la propriété

Venons en à la suite qui à bien plus d’intérêt ! Un projet à été lancé par au départ une association qui est ensuite devenu une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) et qui se nomme Commown. Elle propose donc des ordinateurs (portables ou fixes) et téléphones à la location et non à l’achat direct et qui plus est, via des fournisseurs français, suisse ou des Pays-Bas comme Fairphone.

Pour moi, j’ai choisi la location d’un ordinateur (pas encore le téléphone) sous Linux (système d’exploitation libre, exit Windows) ayant eu le besoin d’un appareil plus puissant, ce fut une super opportunité car cet ordinateur que j’utilise depuis quelques mois maintenant me satisfait grandement. L’ordinateur fonctionne très bien sans rien changer à mon quotidien (l’ordinateur que j’avais avant est allé à mon papa), le service est de qualité et les personnes de la coopérative sont à l’écoute si j’ai des questions, super !

La formule consiste en une location au mois intégrale (qui dépend du modèle choisi) sur les 3 premières années le temps d’amortir l’investissement pour la coopérative et ensuite une location en baisse après la 3ème année avec toujours les mêmes services. Si la location au mois reste conséquente, elle reste nettement plus abordable qu’un achat direct du fait qu’elle s’amortit sur 3 années. Bref, une belle solution autant pour le porte-monnaie que pour la planète qui me permet d’avoir un matériel toujours performant et en bon état. En espérant que ceci soit appliquer dans beaucoup d’autres domaine de l’électronique afin de responsabiliser tous les acteurs !

Mickael Bouteilley
L'auteur :  Mickael Bouteilley

Mickaël a 23 ans et vit en Saône-et-Loire et déniche les alternatives technologiques pour construire un monde meilleur.

Mickaël a 23 ans et vit en Saône-et-Loire et déniche les alternatives technologiques pour construire un monde meilleur.

J’agis aujourd’hui

› Je loue mes objets électroniques plutôt que de les acheter

› Je fais durer le plus longtemps mes appareils électroniques


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Se prêter des objets

Un kit d’autocollants pour se prêter des objets entre voisins.



Se prêter des objets

Un kit d’autocollants pour se prêter des objets entre voisins.