-->
381/384 381/384
Je fabrique un nichoir à oiseaux
En quelques mots !

Chaque occasion de se reconnecter à la nature est bonne à prendre

Favoriser le respect de la biodiversité par l’observation de toutes formes de vie

Participer à la valorisation du vivant (faune et flore)

Un nichoir pour donner le sourire à ma fille

Il y a plusieurs moyens d’attirer les oiseaux dans son jardin ou sur son balcon : les nourrir en hiver, leur fournir de l’eau pour boire et se baigner, planter des végétaux… Quoi de mieux que de leur fabriquer un nichoir ? Plusieurs espèces ont en effet besoin de ces sites de nidification artificiels car leurs habitats naturels s’appauvrissent : les haies et les arbres morts disparaissent, les façades des nouveaux immeubles sont lisses et hermétiques… Même si la pose d’un nichoir ne permet pas de compenser cette tendance de fond, elle constitue un geste concret pour nos amis ailés et une source d’émerveillement pour les adultes et les enfants.

Cette idée de fabriquer un nichoir à oiseaux m’est venue très naturellement en fait… À la base, je viens de la ville. Il y a encore quelques mois, j’étais un vrai urbain, meilleur ami du centre ville. Puis un jour, je me suis rappelé que mon grand-père était propriétaire d’une vieille maison, dans l’arrière pays, au milieu des pins et des cigales, symboles de la “farniente” du Sud. Et là, déclic ! Pourquoi pas tout lâcher pour se rapprocher de ce qui compte vraiment ? Papa d’une petite fille de 3 ans, pour moi, c’était logique. Bref, il n’y a même pas eu d’hésitations ! Nous voilà au sein d’une petite maison de campagne sur un terrain de 1000 m2… des arbres… de la nature… Ça fait du bien ! C’est fou ce que le chant des cigales, le parfum des pins et la danse des oiseaux peuvent être source d’inspiration !

Dans cette démarche de retour aux sources, de sensibilisation sur l’éco-responsabilité et la biodiversité, me voilà fier de pouvoir construire de mes propres mains mon petit éco-système, à la maison. Après une cabane en bois, quelques meubles en palettes, un potager, un composteur, un hôtel à insectes… C’est ma fille de 3 ans qui m’a demandé de fabriquer une maison pour les oiseaux qu’elle regarde avec émerveillement tous les matins. Pour lui faire plaisir, j’ai alors fabriqué de toutes pièces ce nichoir. Mais j’ai vite compris par la suite que ce nichoir était bien plus important que de donner le sourire à ma fille…

Une fabrication simplissime

“Difficile de réfuter que le monde est en train de sacrément dégénérer et pourtant beaucoup ne se rendent pas compte de l’impact de l’être humain sur la planète. Cependant, parfois, il suffit d’un signal simple à comprendre pour réaliser l’ampleur des dégâts…”. Tout est dit, merci Julien Vidal. En effet… Rappelez-vous… En avril 2020… L’impact de cette pandémie mondiale sur l’environnement… Nous avons vu des dauphins nager le long des berges de Venise… Des baleines se rapprocher des côtes des Calanques de Marseille… Mais aussi, des oiseaux, qui ont habité les villes et les centres urbains. Vous vous rappelez de ce silence qui a laissé place aux chants des oiseaux ?

Que vous ayez un bout de balcon, un jardin, une terrasse, un bout de terrain partagé, un arbre chez vos anciens ou vos voisins… Allez-y ! Montrez à nos amis les oiseaux que nous pouvons malgré tout cela, les accueillir et les aider à survivre… les nourrir, les abreuver, les divertir… Ce n’est pas compliqué à fabriquer, ce n’est pas long et si vous avez des enfants, vous êtes certain d’en amuser quelques-uns !Il existe de nombreux sites et blogs qui vous aideront étapes par étapes à concevoir le nichoir idéal ! >De mon côté, j’ai fait simple, car il fallait que ma fille de 3 ans puisse m’aider.

J’ai donc pris quelques planches de bois (de palettes ou non), privilégiez en tout cas le bois non traité. J’ai monté quatre murs dont un avec l’entrée principale en forme de rond (la dimension est à choisir en fonction des oiseaux qui vous entourent), un toit et une plateforme sur laquelle repose le nichoir pour pouvoir accueillir les oiseaux et leur mettre à disposition un mangeoire et abreuvoir. Une fois terminé, vous prenez le tout et vous venez le fixer soit sur un arbre, soit sur un balcon… L’idée c’est qu’il soit assez haut et pas trop proche de vous.

Pour le mangeoire : des graines (maïs, tournesol…), des miettes de pain, des épluchures, des vers… Bref, tout ce que vous voulez finalement ! Vous pouvez aussi réaliser “maison” vos propres boules de graisse, très appréciées des oiseaux (quelques exemples de recettes via les liens ci-dessous). Pour l’abreuvoir : de l’eau en quantité ! Pour éviter de prendre de l’eau potable (pour nous), si vous le pouvez, privilégiez l’eau de pluie, récupérée à l’aide d’une bouteille laissée sur le balcon ou d’un sot… C’est écologique et naturel !

Finalement… Quand on y réfléchi bien… Ce n’est pas si compliqué à mettre en place… Mais vous verrez que lorsque l’on est dans cette démarche et que l’on offre du temps pour ce genre d’actions, on éprouve de la satisfaction, du bien être mais surtout la joie de pouvoir apporter une contribution dans la sauvegarde de notre planète et de tous les êtres vivants existants.

Thomas Blanc
L'auteur :  Thomas Blanc

Moi c'est Thomas, rien de plus fou qu'un être humain vivant sur notre belle planète depuis 28 ans maintenant. J'ai fait des études dans la communication pour créer ma petite entreprise de conseils, survivante depuis 5 ans. Aujourd'hui, je suis en pleine réflexion sur le véritable sens à donner à mon existence et à celle de ma petite fille de 3 ans. J'ai envie de me sentir utile, d'apporter mes compétences et mes quelques savoirs pour rendre, à mon échelle, la vie sur Terre bien meilleure. J'espère que cette petite contribution pourra vous aider à penser autrement.

Moi c'est Thomas, rien de plus fou qu'un être humain vivant sur notre belle planète depuis 28 ans maintenant. J'ai fait des études dans la communication pour créer ma petite entreprise de conseils, survivante depuis 5 ans. Aujourd'hui, je suis en pleine réflexion sur le véritable sens à donner à mon existence et à celle de ma petite fille de 3 ans. J'ai envie de me sentir utile, d'apporter mes compétences et mes quelques savoirs pour rendre, à mon échelle, la vie sur Terre bien meilleure. J'espère que cette petite contribution pourra vous aider à penser autrement.

J’agis aujourd’hui

› En balade ou au jardin, je prends le temps d’écouter la nature

› Je fabrique un nichoir à oiseaux


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Créer un nichoir à abeilles

Un mode d’emploi pour fabriquer un nichoir à abeilles et préserver la biodiversité



Créer un nichoir à abeilles

Un mode d’emploi pour fabriquer un nichoir à abeilles et préserver la biodiversité