-->
222/384 222/384
Je fabrique un nichoir à abeilles
En quelques mots !

La 6ème extinction des espèces est en marche et les abeilles sont menacées

Une grande partie de notre alimentation dépend des insectes pollinisateurs

Les consommateurs se doivent de défendre une agriculture engagée et durable

La 6ème extinction des espèces

Avez-vous déjà entendu cette citation : “Si les abeilles disparaissaient, l’homme n’aurait plus que 4 années à vivre” ? Si le constat est sans doute scientifiquement faux, il montre bien la relation de dépendance assez forte que l’être humain entretient avec les abeilles qui sont responsables de la pollinisation de près de 75% des cultures mondiales. Seulement voilà, ces dernières décennies, le nombre d’abeilles est en déclin constant. Aux États-Unis, le taux de mortalité des abeilles domestiques atteint fréquemment les 30% par an, c’est énorme ! En France, on s’approche plus des 15% par an ce qui inquiète déjà beaucoup les professionnels du secteur.

Il faut dire que sans abeille, on est mal. Plusieurs études ont essayé de chiffrer le montant financier que représente le travail de pollinisation des butineuses et on parle de 153 milliards d’euros à investir s’il revenait à l’homme d’effectuer ce travail de titan. En Chine, certaines zones sont si touchées par le déclin des abeilles que les agriculteurs ont commencé à faire ce travail à la main. Et bien entendu, c’est l’Homme qui est responsable de ce désastre. Et oui, tous les engrais chimiques et les pesticides utilisés dans les champs sont une véritable catastrophe pour les butineuses. Et puis il y a aussi les frelons asiatiques qui arrive de Chine mais aussi le bruit de nos machines qui désorientent les petites bestioles.

Chaque geste compte

Heureusement il existe des solutions ! Les villes doivent conserver des zones “sauvages” pour laisser suffisamment de fleurs aux abeilles et l’agriculture bio est également une réponse toute trouvée. Au niveau individuel, nous pouvons également augmenter notre consommation de miel ou encore investir dans une ruche (un sujet que j’ai déjà évoqué dans cet article) !

Et récemment, j’ai entendu parler des nichoirs pour abeilles solitaires ! Et oui, je dis solitaires car si on imagine souvent les abeilles regroupées dans des ruches, 80% d’entre elles vivent dans des abris naturels qui viennent de plus en plus à manquer. Du coup, on peut remédier à ce problème en leur construisant un nichoir. Moi je l’ai fabriqué avec une grosse boîte de conserve remplie de bambous (le tuto est téléchargeable en bas de page) mais on peut aussi percer des trous dans une buche.  J’ai installé le nichoir dans un arbre du jardin de mes parents, comme ça, les abeilles auront un abris supplémentaire pour stocker leur miel et laisser leurs oeufs en sécurité. C’est pas grand chose mais si toutes les personnes avec un jardin ou un balcon le faisaient, ça ferait une belle différence pour préserver une espèce qui “travaille” pour nous sans qu’on lui demande depuis des milliers d’années. Alors on leur doit bien ça non ?

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je me rends compte du danger qui menace les abeilles

› Je construis un nichoir à abeilles que j’installe sur mon balcon ou dans mon jardin


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Créer un nichoir à abeilles

Un mode d’emploi pour fabriquer un nichoir à abeilles et préserver la biodiversité



Créer un nichoir à abeilles

Un mode d’emploi pour fabriquer un nichoir à abeilles et préserver la biodiversité