-->
200/384 200/384
Je fais des piques-niques zéro déchet
En quelques mots !

Il est important de réduire notre production de déchets même en-dehors de chez soi

Il existe plein d’astuces accessibles pour faire un pique-nique zéro déchet

Réduire ses déchets, c’est aussi souvent réduire ses dépenses

Ne pas laisser ses bonnes habitudes à la maison

Le soleil arrive, les oiseaux chantent et le week-end, on a qu’une envie : sortir de chez soi et profiter de la nature. Rien de mieux qu’une petite balade en vélo, qu’une sieste dans le parc ou qu’une belle randonnée en montagne pour profiter du beau temps que nous attendions depuis des mois. Et cerise sur le gâteau, on peut même pique-niquer, et ça, c’est le pied ! Seulement voilà, dès qu’on s’éloigne de chez soi, toutes nos bonnes résolutions écolo-zéro déchet s’effondrent. On a envie d’une douceur en passant devant la boulangerie. On rêve d’un jus de fruit bien frais en passant devant le supermarché. Et c’est comme ça qu’au fil de notre route, de notre faim et de notre soif, on remplit petit à petit les poubelles qui se trouvent sur notre passage.

Je vous avais déjà donné quelques astuces pour organiser une fête zéro déchet, et en fait, ça marche pareil pour un pique-nique ! Tout est une question d’organisation. Il suffit juste de ne pas partir en furie sans réfléchir à ce qu’on va faire de sa journée car avec un peu d’anticipation, le zéro-déchet n’est pas si difficile, même quand on mange dehors.

Un pique-nique zéro déchet et zéro pollution

Dans l’idéal, on commence sa journée zéro déchet par un transport zéro pollution : le vélo ! Et si c’est vraiment trop loin, alors on privilégie les transports en commun ou le covoiturage pour minimiser au maximum ses émissions de CO2. Ensuite, pour les questions logistiques, on apporte ses propres couverts, on se sert à manger dans une grande tasse métallique ou dans un tuperware qu’on a pris en plus ! Et pour boire on a une gourde ou une éco cup. Pour le repas, l’idéal est d’arriver avec une bonne salade (avec des légumes de saison) et un gâteau fait maison et c’est gagné.

pour transporter le tout, rien de tel qu’un bon sac à dos ou le fameux sac en tissu que tout le monde arbore fièrement à son bras en ce moment. Et si vous vous préparez des sandwichs (végétariens bien sûr), j’ai découvert un papier d’emballage réutilisable : le Bee’s Wrap. Fait avec de la cire d’abeille, il fonctionne comme un emballage normal sauf qu’il est lavable pour pouvoir s’en resservir la prochaine fois. Vous pouvez même le faire à la maison. C’est très simple (un lien de tuto est disponible en bas de page).

Au revoir vaisselle jetable qui ne se recycle pas. Et si vous pensez aussi à votre serviette en tissu, c’est vraiment le top du top ! Quel plaisir de profiter de la nature et de la laisser intacte pour les prochains qui auront la même envie de s’émerveiller de la beauté de notre planète et de profiter du beau temps, non ?

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je prends les bonnes habitudes zéro déchet pour mon prochain pique-nique

› Je diminue ma production de déchets au quotidien


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Ne rien oublier avec le Mémo du Tri

Une affiche à colorier pour se rappeler dans quelle poubelle va chaque déchet.



Ne rien oublier avec le Mémo du Tri

Une affiche à colorier pour se rappeler dans quelle poubelle va chaque déchet.