-->
165/381 165/381
Je découvre les alternatives de consommation sur Transiscope
En quelques mots !

Nous devons prendre conscience des dérives des grandes enseignes

Transiscope.org permet de découvrir les alternatives à côté de chez soi

Il est nécessaire de valoriser les produits des marques éthiques et engagées

Pas évident de trouver les alternatives à côté de chez soi

Souvent, quand on se met à changer ses habitudes de consommation, le plus difficile est de trouver de nouveaux endroits pas trop loin de chez soi qui proposent une offre plus durable. Où acheter des fruits et légumes de saison ? Où faire un bon repas végétarien dans un restaurant du quartier ? Où découvrir de nouvelles lectures écocitoyennes pour continuer à transformer sa vie ?

​Et le risque souvent c’est de perdre beaucoup de temps à accéder à la bonne information. On tourne en rond. On croit avoir une adresse mais le magasin est désormais fermé. On va dans une boutique qui se veut responsable mais qui en réalité est surtout très forte en communication. Et au final, on désespère de devoir consacrer autant d’énergie à identifier des lieux qui permettront enfin de donner plus de sens à son quotidien.

80 milliards de vêtements fabriqués chaque année

Heureusement, ces dernières années on assiste à une explosion des cartes citoyennes : Cap ou pas cap ou Près de chez nous sont deux plateformes qui permettent de géolocaliser toutes les initiatives pas trop loin de son habitation. Seulement voilà, ces outils restent assez marginaux et on peut vitre trouver qu’il n’y a finalement qu’une infime partie des lieux de la transition qui sont véritablement référencés. Et c’est presque contreproductif parce qu’on peut vite penser que finalement le mouvement est assez éparse et donc pas très développé.

Mais tout ça c’était avant car depuis, Transiscope a été créé. Une carte qui regroupe plein de cartes et qui, du coup, permet de donner une impression de foisonnement beaucoup plus conséquente. On y trouve énormément d’initiatives de la transition situées sur tout le territoire grâce au travail collaboratif de plusieurs organisations qui ont décidé de mettre en commun leurs données.

Et moi, je m’en sers désormais régulièrement. Pas tant pour trouver ce qui existe dans mon quartier où j’ai déjà fait un long travail de découverte mais plutôt dès que je suis dans une ville que je ne connais pas et que je cherche à trouver rapidement un restaurant ou une boutique pour faire des courses. Et ça marche ! Voilà donc un nouveau réflexe indispensable pour me permettre rester un écocitoyen accompli dans n’importe partout en France.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je trouve des alternatives sur Transiscope

› J’adopte des habitudes de consommation plus vertueuses

› Je privilégie les marques éthiques et engagées


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Organiser une Plastic Attack

Une lettre à envoyer au directeur du supermarché dans lequel vous allez organiser une plastic attack



Organiser une Plastic Attack

Une lettre à envoyer au directeur du supermarché dans lequel vous allez organiser une plastic attack