-->
190/381 190/381
Je refuse le travail des enfants
En quelques mots !

Nous pouvons plébisciter un travail décent pour tous avec nos achats

Il est urgent de boycotter les entreprises qui font travailler les enfants

Les organisations de protection des enfants ont besoin de notre soutien

1 enfant sur 10 travaille dans le monde

Je vous l’ai déjà dit plusieurs fois mais je crois vraiment que nous sommes tous “consom’acteurs” et c’est tous les jours que nous faisons des achats et donc tous les jours que nous “votons” pour le monde que nous voulons défendre. C’est le cas pour préserver l’environnement mais c’est aussi le cas pour promouvoir un travail digne et décent pour tous. Malheureusement, encore aujourd’hui, ce sont plus de 170 millions d’enfants de moins de 18 ans qui travaillent dans le monde. Soit environ 1 enfant sur 10 en moyenne (et même 2 enfants sur 10 en Afrique Subsaharienne). Incroyable non ?

Le pire c’est que tous les secteurs sont concernés : le textile, les mines, le high-tech, la mode ou encore l’agriculture. Et si vous pensez que finalement c’est un moyen comme un autre de rapporter de l’argent aux familles qui sont démunies, laissez-moi vous dire que ce n’est absolument pas le cas et que, sur le long terme, c’est vraiment mieux pour tout le monde que les enfants puissent aller à l’école plutôt que d’aller travailler pour quelques dollars par jour !

Child labor free

Et dans ce jeu macabre, c’est aussi à nous d’être particulièrement attentifs au moment de nos achats ! Idéalement, il faudrait privilégier les labels du commerce équitable et il y a même un label “Child Labor Free” qui vient valider le fait qu’aucun enfant n’ait été impliqué dans la production des produits certifiés.​ Attention toutefois à continuer à creuser de votre côté car le label a été remis en cause par certaines organisations.

C’est d’autant plus compliqué que pas mal de grandes marques sont des spécialistes du “social washing”. Après le scandale d’H&M au Bangladesh, c’est aussi Mars et Nestlé qui font l’objet de beaucoup de critiques dernièrement. Moi, même si c’est long et parfois compliqué, je fais vraiment tout pour être sûr que les produits que j’achète sont sans reproche à ce niveau. C’est par exemple le cas en privilégiant le “Made in France”. Et si j’ai un doute, alors j’essaie de privilégier les achats d’occasion, c’est toujours ça de gagné !

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je me renseigne sur le travail infantile

› Je boycotte les entreprises qui font travailler les enfants

› Je soutiens les organisations de protection des droits de l’enfant


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.



Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.