-->
111/140 111/140
Je fais mon yaourt maison
En quelques mots !

Je réduis ma production de déchets plastiques

Je reprends le pouvoir de faire moi-même mon alimentation

16 milliards de pots de yaourts

Ça fait longtemps que j’ai envie de trouver une solution pour ma consommation de yaourts. Ben oui, j’aime bien manger le matin un bol de fruits + muesli + yaourt et le problème c’est que ça fait pas mal de déchets! Pour l’instant j’avais opté pour l’option du pot familial qui permet de limiter la quantité de plastique et de carton jetés à la poubelle mais je n’étais pas complètement satisfait. Et même si je m’étais dit que j’allais m’acheter une yaourtière d’occasion pour faire mes yaourts moi-même je trouvais pas terrible de consommer autant d’électricité pour ce processus. Car quand même, 16 milliards de pots de yaourts et autres produits laitiers sont consommés chaque année en France. Ce n’est pas rien !

Faire ses yaourts soi-même

Et puis, c’est pendant ces vacances que ma mère m’a donnée la solution. Elle qui avait une yaourtière électrique jusqu’à présent a dû trouver une manière de faire sans puisque sa machine l’a laissé tomber et du coup maintenant à la place elle utilise sa cocotte minute pour conserver les yaourts à la bonne température le temps qu’ils se fassent. En entendant ça, je me suis dit qu’en fait, il fallait juste trouver un moyen de conserver la chaleur le temps nécessaire et le tour était joué. Vu que je n’ai pas de cocotte minute chez moi j’ai commencé à chercher sur internet et tadam. Avec un peu de matériel (un yaourt du commerce, 1 litre de lait, un thermomètre) on fait monter le lait à bonne température, on mélange avec le yaourt et puis on met dans un récipient.

Moi j’ai mis mon mélange dans un grand contenant en verre avec un couvercle qui se dévisse et je l’ai ensuite laissé reposer toute la nuit dans le four que j’avais fait pré-chauffé 10 minutes le temps de préparer le mélange. Le tout recouvert d’un gros bonnet en laine pour conserver la chaleur le plus longtemps possible et l’affaire est dans le sac (enfin dans le bonnet). Des yaourts délicieux, faits maison et en plus avec l’emballage du lait (ou la bouteille en verre), c’est que du recyclé donc plus de déchets non valorisés.

Et voilà, encore quelque chose à faire chez soi facilement et avec très peu de temps. En plus ça fait faire de belles économies sur le long terme parce que les ferments du premier yaourt permettent de répéter l’opération pas mal de fois sans avoir besoin d’un autre yaourt et du coup le prix d’un litre de yaourt vaut tout simplement le prix d’un litre de lait, pas mal non?

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› J’arrête d’acheter des yaourts en pots individuels

› Je fais moi-même mes yaourts zéro déchet


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Ne rien oublier avec le Mémo du Tri

Une affiche à colorier pour se rappeler dans quelle poubelle va chaque déchet.



Ne rien oublier avec le Mémo du Tri

Une affiche à colorier pour se rappeler dans quelle poubelle va chaque déchet.