-->
322/393 322/393
Je me lance dans le siècle bleu
En quelques mots !

La transformation de notre mode de vie peut être bienveillante

Il est urgent de créer de nouveaux récits pour mettre la société en mouvement

L’écologie spirituelle mérite d’être mise au coeur de nos vies

Les récits pour initier un changement profond

Au tout début de l’aventure Ça commence par moi ou presque, je vous avais présenté l’initiative quasi-méditative Blueturn dont l’objectif est de tomber amoureux de la planète bleue pour avoir envie de la protéger. Derrière ce magnifique projet : Jean-Pierre Goux, que j’ai eu la chance d’interviewer dans le podcast 2030 Glorieuses, un mathématicien qui est également l’auteur d’un thriller écologique dont j’aimerais vous parler aujourd’hui !

Car oui, si l’urgence écologique nous oblige a radicalement changer nos modes de vies pour dépasser le système thermo-industriel qui est en train de gagner la guerre contre le Vivant, de plus en plus de voix s’élèvent pour dire que l’important, ce n’est pas tant d’agir, mais de raconter à quel point ces transformations à venir sont une fantastique opportunité. Dans cette idée que ce sont les récits qui changeront radicalement la donne, Jean-Pierre Goux a fait le pari de la fiction  pour ouvrir les consciences. Et parce que les récits utopistes doivent prendre le pas sur les dystopies afin de libérer l’imaginaire et l’action, Siècle bleu est la démonstration qu’une autre histoire est possible, créatrice de désir.

Un voyage entre la Terre et la Lune

L’intrigue s’articule autour de deux personnages, le premier est un éco-activiste clandestin (Abel) qui veut changer le monde avec son mouvement Gaïa en s’attaquant pacifiquement aux États, aux multinationales, aux militaires. Il tente de déclencher une révolution planétaire. Son meilleur ami, Paul, est un astronaute bloqué sur la Lune. Ce dernier est frappé par la beauté de la Terre depuis l’espace. Il partage ses réflexions écologiques avec l’humanité via son « blog spatial ». C’est l’autre héros du livre. Abel et Paul vont peut-être changer le destin de l’humanité…

Comme le dit l’auteur : « Siècle bleu est un thriller enthousiasmant. Il nous donne les pistes pour que le XXIe siècle soit celui de la grande transition vers une société harmonieuse entre humains et avec la Terre. Si nous réussissons, dans 500 ans on se rappellera encore de ce « Siècle bleu » comme celui où l’humanité a pris son destin en mains et s’est réconciliée avec la planète bleue. »

Une histoire au service de l’éveil des consciences

Personnellement, après un début de lecture un peu difficile où j’ai senti que l’auteur cherchait son style, je me suis vite retrouvé happé par ce roman qui réussit, au fil des pages, à mêler de plus en plus intelligemment une histoire haletante avec des concepts écologiques qui permettent d’éveiller les consciences.

Pour terminer le 2ème tome en beauté, le manifeste Gaïa, dont l’accès est libre sur Internet, donne envie de s’engager et de se mettre une bonne fois pour toute au service de notre belle planète Bleue.

Dernier intérêt de « Siècle Bleu », le romane est une belle opportunité de pousser plus loin la conversation de l’urgence écologique avec son entourage. Moi j’ai prêté le livre à mon frère qui l’a, lui aussi, dévoré !

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je lis les romans “Siècle Bleu”

› Je découvre la plateforme “One Home” pour me reconnecter à la Terre


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.



Envoyer des cartes postales inspirantes

6 cartes postales pour parler de vos envies de plus d’écocitoyenneté à votre entourage.