-->
348/390 348/390
Je dis non à l’importation de gaz de schiste
En quelques mots !

La position de la France au sujet du gaz de schiste est loin d’être claire

Il est urgent de mettre un terme à l’extraction d’énergie fossile

Stop aux énergies fossiles

Il y a quelques années, les gaz de schiste avaient beaucoup fait parlé d’eux en France suite aux nombreux scandales qui avaient éclatés aux États-Unis et au Canada et l’affaire dans laquelle Total s’était vu octroyer le droit de continuer de rechercher des gaz de schiste alors que son exploitation est interdite en France depuis 2011. Pour ceux qui ne se rappellent plus vraiment de ce que c’est le gaz de schiste, en quelques mots, c’est un gaz qui est emprisonné dans de l’argile compacte et imperméable et qui est extrait grâce à des forages profonds de 1.000 à 3.000 m. Puis l’injection d’un fluide composé d’eau, de sable et de détergents sous pression, est requise pour fracturer la roche et libérer le gaz.

Cette pratique assez répandue en Amérique du Nord a reçu de nombreuses critiques à cause des risques extrêmement importants qu’elle fait courir aux être humains et à la planète. En effet, il n’est pas rare que ces opérations causent des contaminations de nappes phréatiques suite à des fuites d’hydrocarbure ou que le combustible extrait soit relâché dans l’atmosphère au niveau des puits. Or, il se compose majoritairement de méthane, un gaz à effet de serre considérablement plus puissant que le CO2.

Prendre des actions individuelles et systémiques

Pour quoi je vous parle de tout ça aujourd’hui ? Parce que la France continue d’importer du gaz extrait en utilisant ces techniques et que la Fondation Nicolas Hulot veut y mettre un terme. La FNH a donc lancé une pétition pour demander à Emmanuel Macron de stopper l’importation des gaz de schiste et sables bitumineux et de faire ainsi de la France le leader sur ce sujet au niveau européen.

Et je pense sincèrement que cette démarche et la pétition qui vont avec ont une importance primordiale, surtout si elle couplée avec le fait de choisir au niveau individuel de nous approvisionner en électricité renouvelable et en biogaz. Bref, il faut se bouger et sonner les cloches à notre cher Président pour accélérer les bonnes pratiques en la matière et je trouve que cette pétition est un excellent premier pas pour s’y mettre.

Julien Vidal
L'auteur :  Julien Vidal

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

Julien est le fondateur du mouvement Ça commence par moi. Aujourd'hui, il continue à accélérer la prise de conscience écocitoyenne partout en France.

J’agis aujourd’hui

› Je décide de creuser le sujet de l’importation du gaz des schiste

› Je fais entendre ma voix pour refuser d’encourager cette pratique climaticide


Créez votre compte pour suivre vos progrés !

CREER UN COMPTE

Pour aller plus loin !

Pour aller plus loin


Sensibiliser les commerçants à la pollution lumineuse

Un flyer pour expliquer aux commerçants l’importance d’éteindre son enseigne lumineuse la nuit.



Sensibiliser les commerçants à la pollution lumineuse

Un flyer pour expliquer aux commerçants l’importance d’éteindre son enseigne lumineuse la nuit.